La technique de reproduction

La formation des couples

elevage rapace 4

La première étape dans la formation d’un couple est la détermination du sexe de chaque individu. Il est aussi important de connaître l’âge de chaque individu car un oiseau trop jeune n’a aucune chance de procréer.

Des essais sont ensuite faits. Il faut placer le couple dans une volerie calme, à l’abri du bruit et des regards. A ce moment, il est nécessaire d’étudier les comportements du couple en particulier les signes d’incompatibilité qui, s’ils existent, donneront lieu à une séparation immédiate.

elevage rapace 5

Pour obtenir une progéniture de qualité, la souche reproductrice doit être de même. Les parents doivent être en bonne santé et en bonne disposition psychologique. Il est très important que les oiseaux conservent un maximum de comportements naturels qui peuvent faire parfois défaut chez des oiseaux en captivité (copulation entre individus, incubation de la femelle, élevage fait par les parents).

L’homme doit parfois aider le couple reproducteur à retrouver certains automatismes naturels qui sont la clé de la réussite.

Mise en condition du couple

elevage rapace 6

La vie des rapaces est axée sur la recherche de nourriture. Les comportements en période de reproduction y sont également liés. Pour favoriser les comportements sexuels des couples, il faut les nourrir 4 à 5 fois par jour. De cette manière, le couple sera toute la journée à l ‘affût de nourriture. C’est par ce fonctionnement que le couple va devenir actif par la quête de nourriture et ainsi déclencher des comportements d’excitation et de dominance.

Pendant cette période, une surveillance fréquente des volières est nécessaire. Il peut en découler un climat de confiance par des offrandes, des passages de nourriture entre mâle et femelle. Cette situation doit logiquement donner lieu à des copulations et donc à la fécondation des œufs. S’il existe des blocages et qu’il n’y a aucune copulation, il faut recourir à l’insémination artificielle.

Sarl Fauconnerie Merlyn